Basket Mon panier

English | Español
Search

Nous avons travaillé avec l’association d’aide aux sans-abri Hogar Sí (anciennement la RAIS Fundación) de 2017 à 2020. Ils continuent maintenant de travailler sur le plan national, en promouvant des changements politiques pour éliminer complètement le sans-abrisme de rue en Espagne.

Qu’est-ce qui a déjà été réalisé dans le cadre de la campagne ? La ville de Valence a organisé la première Semaine de connexions de la campagne européenne en avril 2016. Plus de 280 bénévoles y ont participé et ont été divisés en 41 équipes, dont la plupart incluaient un « pair », à savoir une personne qui avait déjà dormi dans la rue. Quelques 404 personnes ont été comptabilisées dans la rue, et 268 ont complété l’enquête. Les données ont indiqué de nombreux problèmes de santé parmi ces personnes. Plus d’une personne sur dix (12%) était devenue sans domicile à cause de problèmes de santé physique, et plus d’une personne sur quatre (27%) souffrait de maladies chroniques qui affectaient les organes importants. Plus d’informations sont disponibles dans ce rapport.

Après la Semaine de connexions, une réunion entre Hogar Sí, le Maire de Valence et le gouvernement régional a débouché sur l’annonce d’un projet pilote de Logement d’abord dans la ville.

Ils ont depuis développé leur programme de Logement d’abord, intitulé Habitat. À l’heure actuelle, le programme a permis à plus de 360 personnes d’intégrer des logements sûrs dans 22 municipalités différentes en Espagne, dont Valence. Leur travail se concentre sur l’écoute des besoins des personnes sans domicile et sur leur accompagnement pour leur permettre d’intégrer des logements qui répondent à leurs besoins. Dans cette vidéo, Mario, Libia, Josep, Ramón, Slavey et Pepe expliquent la façon dont le Logement d’abord les a aidés.

En 2019, Hogar Sí s’est concentrée sur le travail de plaidoyer. Ses propositions pour éliminer le sans-abrisme en Espagne ont été publiées un peu avant les élections locales, régionales, nationales et européennes, afin d’intégrer le sans-abrisme dans les agendas politiques des différents partis. Ils ont également rencontré le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, pour obtenir son engagement et influencer les initiatives nationales de lutte contre le sans-abrisme.

 


Dernières nouvelles

Tout voir

Tout le monde mérite un logement

| News update