Basket Mon panier

English | Español
Search

Un projet permettant aux entrepreneurs locaux de construire des logements pérennes dans les communautés touchées par les catastrophes au Népal, tout en créant des micro-entreprises durables, a aujourd’hui reçu une Médaille d’Argent des Prix Mondiaux de l’Habitat de cette année.

Le projet Briques de terre comprimée et entreprises communautaires aide des communautés rurales et des micro-entrepreneurs à construire des maisons résistantes aux séismes en utilisant des matériaux locaux tout en maintenant des coûts assez bas, en fabriquant des briques de terre comprimée (briques de terre comprimée et stabilisée – BTCS).

Développé par l’association népalaise à vocation sociale Community Impact Nepal (CIN), projet a été mis en œuvre dans les 31 districts du Népal central touchés par les séismes de 2015. À ce jour, plus de 3.500 maisons ont été construites dans des régions rurales reculées du Népal, logeant 17.500 personnes, alors que 200 micro-entreprises ont été établies et 2.200 emplois ont été créés. Le projet a largement contribué à améliorer l’inclusion sociale et l’inclusion des femmes, en encourageant la participation des femmes et des groupes marginalisés.

La résidente Shanti a été formée pour construire sa propre maison dans le village de Majhigaun. Elle a affirmé : « C’était le travail le plus difficile de ma vie mais quelle joie de me rendre compte que j’étais capable de fabriquer mes propres briques et construire moi-même ma maison. Lorsque nous avons posé le toit et peint les derniers coins, j’étais tellement heureuse. J’étais fière d’avoir construit ma maison de mes propres mains. Après avoir vécu sous des bâches pendant plusieurs années, c’était formidable de vivre dans une maison confortable. »

« Voir notre maison complètement détruite, vivre sous des bâches, construire ma propre maison et maintenant vivre dedans, cela fut une expérience difficile mais elle en valait la peine. Je suis fière d’avoir eu suffisamment de force pour arriver à construire une maison pour ma famille. »

David Ireland, Directeur de World Habitat, a affirmé : « La terre est utilisée comme matériau de construction depuis la nuit des temps. Elle est abondante, peu coûteuse, verte et bien plus sûre pour les occupants en cas de séisme. Mais avec l’avènement des matériaux modernes comme le béton et l’acier, elle a été délaissée dans des pays comme le Népal. Ce projet a permis de changer le point de vue des locaux en fabriquant des briques de terre qui permettent aux locaux de construire des maisons modernes avec tous les avantages des constructions traditionnelles. Il est fantastique de voir que ce projet encourage des micro-entreprises à utiliser des briques de terre et à innover. Le résultat est une économie locale plus vibrante, en utilisant des matériaux de construction plus durables. »

Le panel de juges des Prix Mondiaux de l’Habitat a affirmé : « Ce projet a débuté en tant que projet d’aide aux sinistrés mais est en réalité bien plus que cela. Il intègre la technologie des BTCS dans une région très complexe et a de nouveaux avantages notamment en matière d’égalité entre les sexes, d’inclusion sociale, de diminution du CO2, d’accessibilité financière et d’investissement local. Le passage d’un programme d’aide aux sinistrés à un projet de logement pérenne a été réalisé de façon organique, progressive et durable. Peu d’organisations gèrent aussi bien les changements. »

Chaque année, les Prix Mondiaux de l’Habitat sont remis aux projets d’habitat les plus remarquables et les plus innovants développés aux quatre coins du monde.


Dernières nouvelles

Tout voir

L’énergie solaire pour tous

| Our Blog

Rejoignez la discussion !