Basket Mon panier

English | Español
Search

Le programme d’habitabilité rurale, une initiative du gouvernement chilien, a remporté une Médaille d’argent des Prix Mondiaux de l’Habitat pour son impact en répondant aux besoins critiques en matière de logement des communautés rurales à travers le pays. Depuis son lancement, le programme a amélioré la vie de plus de 40 000 personnes en construisant ou en rénovant plus de 10 000 logements dans des communautés chiliennes reculées.

L’exode rural pèse sur les centres urbains et nuit à la productivité rurale

Dans le passé, les initiatives gouvernementales en matière de logement et d’infrastructure ont principalement bénéficié aux Chiliens qui habitaient dans les régions urbaines, tandis que l’éloignement et le manque de financement ont découragé les entrepreneurs privés de construire des maisons dans les zones rurales. Ces facteurs ont obligé de nombreux Chiliens à vivre dans des logements insalubres, dépourvus des commodités de base telles que l’électricité, le chauffage ou des installations sanitaires, et ont exacerbé l’exode rural, ce qui risque de nuire à la productivité rurale et à l’économie nationale.

Un financement sans précédent pour le plan national d’urgence pour le logement

Bien que le programme de logement rural ait été lancé en 2015, ce n’est qu’en 2022 que le gouvernement chilien, sous la présidence de Gabriel Boric, a mis en œuvre un plan de logement d’urgence soutenu par des investissements publics. Ce plan vise à lutter contre la pénurie nationale de logements adéquats, le programme d’habitabilité rurale jouant un rôle clé dans cet effort.

Renforcer la viabilité des communautés reculées et autochtones

Le programme d’habitabilité rurale fournit un financement substantiel et une assistance technique aux personnes vivant dans des communautés reculées, leur permettant de construire de nouvelles maisons, d’améliorer leurs logements existants et de créer des zones productives pour des activités génératrices de revenus. Il donne la priorité aux ménages à faibles revenus, aux personnes âgées, aux personnes vulnérables et à celles vivant dans des endroits très reculés, ainsi qu’aux autochtones chiliens. Le gouvernement investit environ 22 millions de dollars américains dans la construction de 360 maisons adaptées à la culture des groupes autochtones. Des fonds sont également consacrés au développement des énergies renouvelables et des technologies de préfabrication afin d’accélérer la planification, l’ingénierie et les travaux de construction.

Le programme d’habitabilité rurale démontre la volonté du gouvernement de lutter contre la pénurie de logements et de favoriser le développement durable dans les zones reculées, un domaine traditionnellement négligé en Amérique latine. Son succès n’améliore pas seulement les moyens de subsistance des individus, mais renforce également les économies rurales et contribue à la croissance de la nation dans son ensemble.

Carlos Montes, ministre du Logement et des Affaires urbaines, gouvernement du Chili : « Le plan d’urgence pour le logement, qui nous a été confié par le président Boric, n’est pas seulement un projet de construction de 260 000 logements. Il témoigne également d’un engagement en faveur de l’équité territoriale et de la justice sociale dans tous les coins de notre pays. Des zones désertiques du nord aux vallées agricoles et aux chaînes de montagnes boisées du centre et du sud, en passant par des territoires insulaires et le froid extrême des zones méridionales, l’État a une fois de plus répondu présent, en apportant des solutions de logement de qualité. »

Patricio Escobar, chef du programme d’habitabilité rurale : « Nous sommes ravis de recevoir ce prix car il reconnaît les efforts du gouvernement de Gabriel Boric dans la fourniture des 10 000 ou des 20 00 solutions de logement en attente depuis 2016, dans les régions les plus reculées du pays. »

David Ireland, Directeur de World Habitat : « Ce programme illustre la façon dont un gouvernement peut efficacement atteindre les populations reculées et fournir des logements de qualité, en investissant dans les moyens de subsistance sans se limiter à la création d’espaces physiques. »


Dernières nouvelles

Tout voir

Rejoignez la discussion !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *