Basket Mon panier

English | Español
Search

Une organisation de micro-prêts, travaillant avec une coopérative pour produire des produits écologiques pour des logements au Tadjikistan, a été sélectionnée parmi les finalistes des Prix Mondiaux de l’Habitat de cette année.

Cette société de micro-prêts contribue à lutter contre la pauvreté dans la région du Haut-Badakhchan et protéger les résidents du froid en proposant des micro-crédits permettant de prendre en charge des améliorations écologiques.

Les hivers dans les régions montagneuses reculées sont longs et très froids. Le chauffage des maisons est très coûteux pour les 250.000 habitants de la région. Les offres d’emploi sont rares et, incapables de payer les améliorations nécessaires pour améliorer leurs maisons, la plupart de ces personnes vivent dans des logements mal isolés et délabrés.

Ces micro-prêts, octroyés par la société Madina va Hamkoron, dirigée par des femmes, sont limités à 500 dollars et sont remboursables sur une période de 12 mois à un taux de 2,5 pour cent. Les paiements sont effectués directement à des menuisiers locaux de la coopérative Zindagi, qui évaluent le travail nécessaire et produisent localement le matériel, ce qui permet de maintenir les coûts le plus bas possible.

Jusqu’en janvier 2018, 960 prêts ont été accordés pour l’installation de portes et fenêtres avec isolation thermique, de fours écologiques, de fourneaux et de chauffe-eaux. Les ménages récupèrent le coût de leur crédit via les économies réalisées dans une période de deux ans en moyenne.

Le programme améliore le santé et le bien-être des clients et offre du travail à plus de 70 menuisiers. Il contribue en outre à protéger l’environnement en réduisant sensiblement le besoin de bois de chauffage.

La demande de prêts est élevée et Madina va Hamkoron prévoit de lever davantage de fonds pour permettre à davantage de personnes de bénéficier de logements plus chauds et plus confortables.

Shukrikhudoev Komil, qui a utilisé son prêt pour acheter de nouvelles fenêtres et portes, a affirmé : « Les fenêtres que nous avions avant laissaient s’échapper la chaleur parce qu’elles avaient de nombreux défauts de fabrication. Le chauffage de notre maison consommait énormément de combustible. Les fenêtres de qualité étaient vendues au prix du marché mais nous ne pouvions nous permettre de les acheter en espèces. Heureusement, nous avons reçu un micro-crédit à faible taux d’intérêt. Nous avons alors pu acheter des fenêtres et des portes, fabriquées selon les nouvelles technologies. Elles gardent la chaleur dans la maison pendant longtemps. Notre consommation de chauffage a nettement diminué. Nous devons chauffer notre maison seulement une à deux fois par jour. »

David Ireland, Directeur de World Habitat, a affirmé : « Ce projet a fourni un système très utile aux personnes à faibles revenus pour leur permettre d’améliorer l’efficacité énergétique de leurs maisons dans une partie reculée et souvent oubliée du monde. »

Le Comité consultatif des Prix Mondiaux de l’Habitat a affirmé : « Ce projet a eu un impact impressionnant dans un contexte difficile. Ils ont réussi à créer des emplois et un marché à partir de rien. »

Chaque année, les Prix Mondiaux de l’Habitat sont décernés à dix des projets de logement les plus remarquables et les plus innovants venant des quatre coins du monde. En 2018, plus de 200 projets et programmes ont participé au concours.


Dernières nouvelles

Tout voir

Tout le monde mérite un logement

| News update

Rejoignez la discussion !