Basket Mon panier

English | Español
Search

Cabral Adagewine, Directeur de la production nationale du projet ‘Un toit, un métier, un marché’ au Ghana (lauréat des Prix mondiaux de l’Habitat 2016-17).

Comment décririez-vous le projet ‘Un toit, un métier, un marché’ en 10 mots ?

Logement mais aussi formation, emploi, environnement et renforcement du marché local.

Quel est l’élément le plus positif du projet ‘Un toit, un métier, un marché’ ?

Je pense que c’est la combinaison des trois composants du programme « Un toit, un métier, un marché ». Nous ne proposons pas uniquement une solution technique innovante pour lutter contre les problèmes de logement dans des régions du Sahel, mais nous proposons également aux populations de participer à cette solution tout en étant autonomes.

Qu’est-ce qui vous motive à faire ce que vous faites dans le cadre du projet ‘Un toit, un métier, un marché’ ?

Je peux voir au quotidien que mon travail apporte une solution pertinente et efficace à ma communauté pour lutter contre un problème majeur. Je pense que tous les employés africains de l’Association la Voûte nubienne sont fiers de participer à ce programme qui apporte des résultats concrets.

Quel est le facteur le plus important dans le fait d’avoir remporté un Prix mondial de l’Habitat ?

Il est toujours gratifiant de voir son travail reconnu. Mais évidemment, le fait qu’il s’agisse des Prix mondiaux de l’Habitat, le prix le plus prestigieux dans le secteur du logement, est particulièrement important pour nous. Nous travaillons très dur depuis plus de 17 ans pour apporter des changements en Afrique de l’Ouest. Le fait que le prix soit maintenant arrivé est une motivation supplémentaire pour chacun d’entre nous, et nous encourage à redoubler d’efforts.

Pourquoi pensez-vous avoir gagné ?

Le programme « Un toit, un métier, un marché » a remporté ce prix car il apporte des solutions efficaces à plusieurs problèmes : fournir des logements décents et bon marché, protéger l’environnement, lutter contre le chômage et renforcer l’économie locale. En se concentrant sur un secteur, la construction de maisons, nous parvenons à lutter contre différents problèmes. En outre, je pense que notre approche basée sur le marché est une approche innovante qui a plu au jury.

En savoir plus en cliquant sur la page du projet ‘Un toit, un métier, un marché‘.


Dernières nouvelles

Tout voir

Rejoignez la discussion !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *