Basket Mon panier

English | Español
Search

L’ONG Oz Prima, basée à Bratislava, a publié, avec le soutien du Fonds d’innovation de World Habitat, une nouvelle vidéo le mois dernier dans le cadre de la Journée internationale des droits de l’homme en 2021.

Prima est un partenaire clé, au même titre que l’organisation principale Stopa Slovensko, de la Campagne européenne sur l’élimination du sans-abrisme de rue à Bratislava, et travaille dans le domaine de l’alcoolisme et de la toxicomanie depuis 1998. Les programmes de Prima se basent sur le modèle de réduction des risques, une approche de santé publique axée sur l’usager qui s’est avérée très efficace pour réduire les risques relatifs à la consommation de drogue. Malgré son travail exceptionnel, Prima continue de devoir lutter pour les droits des personnes que d’aucuns considèrent et traitent toujours comme des marginaux.

Vous pouvez consulter la vidéo ici, et vous pouvez découvrir le travail de l’organisation ici.

Sabina Bredova, maraude et coordinatrice du Centre de contact d’oz Prima, a affirmé :

« L’association civique PRIMA opère en Slovaquie depuis 23 ans et nous étions les premiers à aborder le concept de la réduction des risques en Slovaquie. Malgré le temps passé sur cette question, nous et nos usagers sommes toujours considérés comme des marginaux par de nombreuses personnes.

Cette vidéo qui présente notre travail nous montre l’autre facette de cette problématique. Le message est de montrer au public qu’il existe de nombreux éléments positifs dans la complexité de notre travail. Nous travaillons en étroite collaboration avec des personnes, en établissant un sentiment de proximité et de confiance, et nous leur montrons que leurs problèmes de toxicomanie et d’addiction ne les rendent pas moins importantes que nous. »

Patrick Duce, Chargé de programme (sans-abrisme) à World Habitat, a affirmé :

« World Habitat estime que tout le monde mérite un logement, avec le niveau d’aide nécessaire pour pouvoir le garder. Pour nombre de personnes sans domicile toutefois, la lutte contre les problèmes complexes autour des risques à caractère sexuel ou liés à la toxicomanie peuvent s’avérer être un énorme obstacle au maintien d’une vie stable loin de la rue.

Nous sommes fiers de soutenir le travail de PRIMA, qui est un partenaire essentiel de notre campagne au même titre que Stopa Slovensko. Leur travail en Slovaquie permet aux personnes vivant dans les rues de Bratislava d’être traitées avec dignité et respect lorsqu’elles travaillent avec les services sociaux pour sortir de la rue. »

Image : Marek Jánoš


Dernières nouvelles

Tout voir

Jusqu’à la fin du tremblement

| Our Blog

Rejoignez la discussion !